Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24

Saint-Jean-Pied-de-Port

 

Nulle preuve formelle ne permet de rattacher cette construction à l'époque romaine, mais à l'encontre de la plupart des ponts basques, baptisés ponts romains, et qui en réalité ont été construits ultérieurement, celui de Saint-Jean-Pied-de-Port nous paraît mériter une étude spéciale. Actuellement très peu fréquenté et placé tout à fait à l'écart de la ville, ce pont n'a pu connaître une utilité réelle que très loin dans le passé. D'autre part, le pont d'Eyheraberry est situé au débouché d'un chemin direct dévalant de la citadelle et conduisant tout droit après le passage de la Nive à la vielle route qui, passant par Portaleburu et Château-Pignon, mène en Espagne. Or, c'est là, la vraie route suivie par les voyageurs, pèlerins et soldats, se rendant de France en Espagne ou vice-versa. De toute évidence, les Romains, ces grands conquérants, ont été les premiers à emprunter cet itinéraire afin de gagner leurs provinces ibériques. Ils peuvent donc avoir été les constructeurs de ce pont sur une voie qui présentait à leurs yeux tant d'intérêt. Ainsi, les habitants de Saint-Jean-Pied-de-Port, en se transmettant fidèlement ce nom Pont Romain, ne seraient pas les jouets d'une pure légende.

referencement google

 

Précédent - suivant