Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Célestin Passet

(1845-1917)

 

referencement google
Portrait réalisé par Whymper, vainqueur du Cervin, rendit hommage à Célestin Passet en ascensionnant avec lui
le Vignemale et le Mont-Perdu

Célestin Passet, agriculteur, est né à Gavarnie en 1845. C'est incontestablement le plus célèbre des grands guides des Pyrénées et de surcroît le préféré d'Henri Brulle et d'Henry Russell. Un palmarès qui regroupe environ quatre-vingts "premières" !

La famille Passet est un véritable vivier de guides : Laurent, Hippolyte et Henri ont écrit eux aussi les grandes pages du début de l'histoire du Pyrénéisme.

Son exploit est l'ascension du couloir de Gaube le 6 août 1989... où devant Henri Brulle, de Monts, Jean Bazillac et son collègue François Bernat-Salles, il taille plus de 1300 marches avec "Fleur de Gaube", le piolet de Henri Brulle.

 


Il y a un plus de cent ans, le terrible couloir de Gaube était vaincu pour la première fois... Événement majeur de l'histoire du pyrénéisme, cette ascension fut réalisée sous la conduite d'un guide de Gavarnie, grimpeur doué et prestigieux, Célestin Passet. Étonnante carrière...

Le 6 août 1889, vers le soir, la cordée d'Henri Brulle, Bazillac et de Monts, avec les guides François Bernat-Salles et Célestin Passet, arrive sous le célèbre bloc coincé du couloir de Gaube, "fascinante et provocante cheminée de neige et de glace ouverte dans la paroi nord du Vignemale, vertigineuse et haute de 600 mètres", ainsi que le décrit Henri Brulle. "Nous passâmes là deux grandes heures, anxieux, grelottants et immobiles sur les marches qui s'effritaient peu à peu, tandis que Célestin s'acharnait inlassablement à tailler sur le mur un impossible escalier. La situation était grave... Mais Célestin n'avait pas dit son dernier mot. Avant de s'avouer vaincu, un peu reposé, il voulut tenter une dernière chance, et contre toute espérance, nous attendant chaque instant à le voir se renverser sur nos têtes, nous le vîmes à notre inexprimable joie poser son genou sur la crête du mur." Ainsi se termine victorieusement cette ascension extraordinaire pour l'époque, et aujourd'hui encore considérée comme très difficile et rarement réussie. Cette première couronnant la carrière lumineuse d'un guide hors pair, Célestin Passet.


Quelques guides de Gavarnie en 1890 : Célestin Passet
 (debout, troisième en partant de la gauche)
 aura marqué l'histoire du pyrénéisme.

 

Précédent