Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Mont-Louis

 

Située sur une hauteur, la citadelle est l’élément de défense essentiel de la place-forte de Mont-Louis. Dès sa création en 1679, elle est domaine de l’armée française. Depuis 1964, elle est occupée par le Centre National d’Entraînement Commando (CNEC). L’accès y est donc interdit sauf autorisation particulière et durant la période estivale, lors des visites guidées du Puits des forçats (renseignements à l’Office du Tourisme).

Suivant à la lettre les plans établis par Vauban, la citadelle dessine un carré flanqué de quatre bastions à oreillons et couvert par trois demi-lunes. Elle est encerclée d’un fossé sec.
En direction de la route de France, sur le front nord s’ouvre la porte de secours, tandis que la porte sud dite Porte Royale, surmontée d’un clocher et d’une horloge, permet une communication avec la ville. A l’origine, ces portes étaient pourvues d’un système de pont-levis.
A l’intérieur, les casernes, prévues pour supprimer la servitude du logement chez l’habitant, sont intégrées aux remparts et les chambres sont voûtées à l’épreuve des boulets. Les façades s’ouvrent uniquement sur la cour de la citadelle. Les casernes étaient prévues pour accueillir jusqu’à 2000 hommes. Deux magasins à poudre, la maison du lieutenant du roi, le puits, l’église (aujourd’hui reconvertie en gymnase), les magasins puis la maison du gouverneur furent alors réalisés.
 

referencement google

 

Précédent - suivant