Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

Historique de Mérens-les-Vals

 

Le village de Mérens-les-Vals a un passé historique très riche.

L'an 53 avant JC on cite Mérens-les-Vals comme lieu de forteresses pour arrêter les fougues indiscrètes des perturbateurs du repos public.

Vers l'an 960 Hugues, évêque de Toulouse donne l'alleu de Mérens. Le pays en amont d'Ax-les-Thermes faisait partie du Sabartès dépendant du diocèse de Toulouse au point de vue de la suprématie ecclésiastique mais non pour l'autorité civile.


L'an 1496, Mérens était le siège d'une châtellenie qui comprenait seulement "Mérens et l'Hespital de Sainta Suzanna " (Refuge). Ce dernier lieu qui devint plus tard l'Hospitalet, fut jusqu'en 1790 une annexe de Mérens.

Le château de Mérens fut démoli par arrêt royal du 25 avril 1638 par Louis XIII.

Le consulat de Mérens disparut en 1766.
 

Le village de Mérens fut souvent exposé aux incursions et invasions de bandes errantes et de troupes indisciplinées espagnoles. En 1811, ce fut la plus terrible, le village fut brûlé le 29 octobre 1811. Le vestige de cette église réside dans l'église romane qui date de 994 et qui n'avait pas été épargnée.

L'actuelle RN 20 qui dessert Mérens fut construite sous Napoléon III. Le pont de l'Hareng mentionne la date de 1858 et celui du Nabre a été édifié en 1860.


Des désastres causés par la trombe d'eau du 28 juin 1902 ont été considérables, le pont enjambant le Nabre s'obstrua. Des maisons furent éventrées, le 9 juillet 1903 une autre trombe d'eau s'abattit sur le village.

Des travaux importants de canalisations, de reboisement et d'endiguement ont été entrepris de 1905 et 1908. Ils sont toujours entretenus de nos jours.

 

 

Précédent - suivant