Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

L'iris des Pyrénées
Iris pyrenaica

 

Ses grandes fleurs veloutées, d'un bleu vif, s'épanouissent sur les pelouses en terrain calcaire ou siliceux ; elle occupe parfois des pâturages entiers. Beaucoup cueilli, il s'est raréfié sur les parcours de randonnée très fréquentés. Son bulbe possède des vertus purgatives.

L'Iris des Pyrénées, dès le haut Moyen Age, fut la fleur nationale allemande. Emblème du Saint Empire  romain germanique, elle fut nommée fleur de Louys, en hommage à Louis le Pieux, successeur de Charlemagne. Avec le temps, une confusion s'installa : le terme fut changé en Fleur de Lys, et l'Iris céda la place aux Lis or sur fond bleu.

L'iris des Pyrénées était la messagère des dieux de l'ancienne Grèce. Elle appartient aux mortels sous la forme de l'arc-en-ciel, la longue bande colorée marquant la trajectoire de ce facteur ailé à travers les nues. Elle s'évanouissait avec la même promptitude que se fane la fleurs d'Iris, dont les pétales, justement, peuvent prendre toutes les nuances du lumineux arc-en-ciel. Si cette fleur est dédiée à la divine messagère, c'est surtout parce que ses pétales sont étalés comme des ailes. Le langage des fleurs ne précise pas explicitement la nature du message qu'elle symbolise, mais il doit s'agir d'une nouvelle aussi heureuse et joyeuse arc-en-ciel.
 

referencement google

 

Précédent