Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Raymond d'Espouy

(1892-1955)

 

referencement google

Il étudie la peinture aux Beaux-Arts à Paris avant d'épouser la nièce d'Henri Brulle, Anne de Beaupuy.

Après la guerre, il s'installe à Mauléon-Magnoac comme exploitant agricole. Passionné de cartographie, il s'exerce dans les massifs des Monts Maudits, des Posets et du Cotiella. On lui doit le principe de la courbe éclairée pour améliorer le rendu du relief et beaucoup de dessins pour le CAF, le guide Soubiron, etc.

Inscrit à quinze ans à la section des Pyrénées centrales du CAF, il devient après 1920 l'un des collaborateurs les plus actifs de Jean Arlaud. Il adhère dès 1921 au centre Excurcionista de Catalunya et aux Montaneros de Aragon. Il œuvrera à faciliter le passage de la frontière par les montagnards et organise en 1949, avec Maurice Jeannel, le premier camp franco-espagnol à Pouchergue puis le premier rassemblement international à la Tour de Mayrègne.

Après la mort de Jean Arlaud, il publiera en 1949, en cinquante exemplaires, l'édition des souvenirs d'Henri Brulle sous le titre Ascensions.
 

 

Précédent