Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Edito

 

Il n'est pas de balade sans réflexion, pas de randonnée sans satisfaction intellectuelle. Celui qui arpente les Pyrénées se retrouve un peu dans la peau d'un Rousseau cogitant ses Rêveries du promeneur solitaire, ou dans celle d'un Stevenson traversant les Cévennes (plus souvent à côté que) sur son âne Modestine. Il n'y a rien de plus propice, en somme, au soliloque ou bien à la conversation amicale, au resserrement des liens et à la création d'autres liens, à la naissance d'affinités, au partage d'une émotion, voire d'une passion, que la marche.

Léon Mazzella (Pyrénées Magazines hors-série été 1994)
 

 

Précédent