Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Louis-François Ramond de Carbonnières

(1755-1827)

 











referencement google

 

 

 

 

 

Louis-François Élisabeth Ramond de Carbonnières est connu dans les Pyrénées sous le nom de Ramond et une fleur porte d’ailleurs son prénom : la ramondia. Ramond est souvent venu dans notre vallée et il est beaucoup resté à Barèges (de mai à décembre) à partir de 1793 jusqu’en 1806. Il était accompagné parfois de sa sœur Rosalie et du Cardinal de Rohan.

        

Sa promenade favorite (35 fois qu'il a gravi entre 1787 et 1810) était d’abord de monter au Pic du Midi afin de voir de face et de loin le Néouvielle, le Marboré etc... Ensuite, des guides l’accompagnaient (dont Simon Guicharnaud qui le conduisit au pied de la Maladetta en 1787) et il faisait de nombreux croquis de montagnes, de sommets, il étudiait les plantes ainsi que les problèmes d’altimétrie. A cause de ses recherches sur l’altitude et de sa nomination de préfet du pays de Dôme à partir de 1806 il sera surnommé le préfet-baromètre après avoir été d’abord professeur de sciences naturelles à l’école centrale de Tarbes jusqu’en 1800 et député des Hautes-Pyrénées ensuite.

Ramond a beaucoup parcouru les sommets Pyrénéens et il est allé jusqu’au Mont-Perdu (année 1802). Il lui arrivait même de dormir dans les fenils des granges mais il n’aimait cependant pas trop les granges des bergers parce qu’il les trouvait souvent sales et trop enfumées. Ramond à travers tous ses écrits a permis de faire connaître et aimer les Pyrénées. Il est enterré au cimetière Montmartre à Paris.

Ramond a connu trois rois, une république et un empereur : qui dit mieux ?

 

 

Précédent - suivant