Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Henri Brulle

(1854-1936)

 


referencement google

 

Né à Libourne, il succède à son père et devient comme lui notaire et passionné de montagne...

Il fait sa première ascension en 1874 et comme le restant de sa vie, il choisira la difficulté en s'attaquant au Vignemale dans les Hautes-Pyrénées. Dès 1878, précurseur, il généralise l'emploi de la corde et instaure le piolet court, bien pratique pour l'escalade en glace. Avec Jean Bazillac, de Monts, d'Astorg, conduit par le célèbre guide de Gavarnie Célestin Passet et de son assesseur François Bernat-Salles, il réalise quantité de premières.

Les deux plus remarquables sont devenus des classiques : la face nord du Mont Perdu et le couloir de Gaube. Il va aussi dans les Alpes et meurt à Chamonix après une ascension du Mont Blanc. Contrairement aux pyrénéistes, il n'est ni botaniste ni géologue. Mais sa personnalité le classe parmi eux. Il représente le premier d'une lignée de techniciens, avant-gardiste et formateur, parmi lesquels on compte Jean Arlaud.

 

 

Précédent