Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Augustin Pyramus de Candolle

(1778 - 1841)

 

referencement google

Né à Genève le 4 février 1778, Augustin Pyramus de Candolle se passionne très tôt pour les Sciences Naturelles et passe un diplôme de Médecine en 1804. Initié à la Botanique par Jean-Pierre-Etienne Vaucher et Jean Sénebier, il eut comme grand maître Cuvier qui lui donna un poste de suppléant au collège de France, Lamarck lui confia la restructuration de sa flore française à laquelle il ajoutera 1300 espèces supplémentaires en défendant un autre mode de classification plus proche de celui de Jussieu que de celui de Lamarck .
 

Il publie, en 1802, une Monographie des Astragales en 1803 il publie une histoire des Plantes grasses (1799-1803) en quatre volumes ; et en 1804 une thèse intitulée Essai sur les propriétés médicinales des plantes comparées avec leur forme extérieure et leur classification naturelle.

C’est sous Napoléon Bonaparte que le célèbre botaniste reçoit pour mission de parcourir la France afin étudier la flore et c’est en 1807 qu’il effectue la première grande traversée des Pyrénées. Un périple de 60 jours minutieusement consigné dans son carnet de route

 

Il invente un nouveau système de classification des espèces " La Taxonomie " qu'il développe dans la " théorie élémentaire de la Botanique " en 1813.

C'est en 1808 que de Candolle est nommé professeur à Montpellier où il repense le Jardin des Plantes. De retour à Genève en 1816 où il se voit confier une chaire d'histoire Naturelle (Botanique et Zoologie), il se consacre à la réalisation du monumental " Prodromus systematis naturalis regni vegetabilis "dont il rédige sept volumes (1824 – 1841) et qui sera poursuivi par son fils Alphonse et son petit fils Casimir.

A.P. de Candolle était incontournable et dominait les connaissances de son époque en matière de morphologie et de physiologie végétale. Il s'intéressa aussi à la chimie végétale, l'agronomie et la pharmacologie.

 

Précédent