Accueil

Bibliographie

Etapes du GR 10

Faune

Flore

Gîtes & refuges

Lexique

Randonnées

Raquettes

Villages & villes

 

Ancolie des Pyrénées
Aquilegia pyrenaica (Renonculacée)

 

L'ancolie des Pyrénées est une gracieuse plante vivace qui pousse sur le sol calcaire, dans les rochers, dans les éboulis et les pâturages rocailleux. C'est une endémique pyrénéo-cantabrique qui mériterait une protection. Elle mesure de 10 cm à 35 cm. Elle possède une tige grêle à feuilles découpées, petites, presque toujours réunies à la base. Elle a de grandes fleurs, par une à trois. Elles sont caractérisées par les éperons grêles, dressés, un peu arqués , et des étamines plus courtes que les pétales.

Shakespeare, versé dans le langage des fleurs, a placé l'Ancolie dans le bouquet d'amoureuse délaissé d'Ophélie, lorsqu'elle est gagnée par la folie. Rouge, l'Ancolie signifie aussi anxiété, et violette, résolution.

Le nom scientifique du genre, Aquilegia, vient probablement du terme latin aquila (aigle), car la base de la fleur ressemble aux serres de cet oiseau ; certains, cependant, préfèrent en voir l'origine dans aquilegium (récipient d'eau), du fait que les feuilles de la plante retiennent une goutte d'eau en leur centre. C'est sûrement la forme bizarre de ses fleurs, aux clochettes renversées surmontées de longs éperons légèrement recourbées qui vaut à l'Ancolie le curieux privilège d'être devenue l'emblème de la folie ; elle fut d'ailleurs, pendant très longtemps, celui des fous du roi. Toutefois, l'Ancolie a également été associée à la colombe, et elle fut considérée comme la fleur du Saint-Esprit ; plusieurs tableaux de grands maîtres l'attestent.

 

referencement google

 

Précédent